top of page
Rechercher
  • ondinehivert

La dépression saisonnière

Qu'est ce que la dépression saisonnière ?


La dépression saisonnière, ou trouble affectif saisonnier, est une maladie caractérisée par les même symptômes qu'une dépression classique (tristesse, perte d'envies, perte de plaisir, et même parfois idées noires, ralentissement psychomoteur) mais avec un caractère saisonnier. Elle apparait en automne et hiver, lorsque les jours sont plus courts, et disparait au printemps. Le mauvais temps accentue le manque de soleil et donc les dépressions saisonnières. Ainsi les personnes habitant plus au nord sont plus sujets à la dépression saisonnière que les personnes habitant dans des latitudes plus basses (pour l'hémisphère nord)

Le blues de l'hiver est une forme plus légère de cette maladie, moins handicapant car les symptômes sont moins forts.

Ces troubles saisonniers sont assez courants et bien souvent non diagnostiqués. Les personnes en souffrant se contentent souvent d'attendre que le printemps reviennent, ou alors ils vont voir leur médecin traitant qui va les traiter pour une dépression classique, en omettant le caractère cyclique et saisonnier de la maladie.





Comment lutter contre la dépression saisonnière et le blues hivernal ?


Ces troubles affectifs saisonniers sont liés au manque de lumière. Lorsqu'il fait nuit, notre corps secrète l'hormone du sommeil, la mélatonine. Or, en automne et en hiver, il fait nuit plus tard le matin et plus tôt le soir, ce qui implique une sécrétion de mélatonine plus importante. Notre horloge interne pense qu'il faut dormir, alors qu'il est trop tôt pour le faire. Ce décalage entre notre horloge interne et l'environnement est à l'origine de ces troubles saisonniers.


Le meilleur moyen de lutter contre la dépression saisonnière est donc la luminothérapie. Il est recommandé de s'exposer au moins 30 minutes tous les jours à une lampe de luminothérapie, tous les jours à la même heure. Pour être efficace, il faut s'exposer à une intensité d'au moins 10000 lux, bien plus que les lampes que nous utilisons au quotidien, d'où l'importance d'utiliser une lampe de luminothérapie. Cette intensité lumineuse va corriger la sécrétion de mélatonine et donc les conséquences psychiques.


A la luminothérapie, on peut ajouter d'autres conseils à utiliser au quotidien :

- Sortir de chez soi.

Eviter de rester à ne rien faire car cela peut augmenter les symptômes de dépression : "Je n'ai rien envie de faire --> je ne fais rien --> je culpabilise de n'avoir rien fait --> j'ai encore plus de pensées négatives"

- Faire du sport.

Le sport amène le corps à sécréter des endorphines, hormones qui aident à se sentir mieux dans sa tête, et à garder le moral.

- Penser positif

Chaque matin, tentez de penser à ce qui vous attend de bien dans la journée. Et chaque soir, repensez à ce pour quoi vous avez de la gratitude. Cela peut être pour des choses du quotidien : avoir de l'eau chaude dans sa douche, avoir fait un bon repas etc. Le fait de se focaliser sur le positif peut aider à contrebalancer les pensées négatives qui peuvent survenir en cas de blues hivernal.

- Faites attention à votre alimentation

L'hiver est souvent une saison où on mange gras. Si cela reste occasionnel, pas de problèmes mais attention à ne pas en abuser. Abusez par contre des thés, tisanes, des soupes, qui réchauffent mais restent des aliments légers à digérer.

- Voyez du monde.

Le partage social est un très bon soutien. Partager un repas, une sortie shopping, un cinéma, ou juste une discussion avec la famille ou les amis, vous permettront de vous changer les idées. Le but est aussi de lutter contre la solitude, qui peut augmenter le mal être.

- Riez

Vous pouvez pratiquer la rigolothérapie afin de lutter contre l'humeur morose. Se forcer à rire peut entrainer un vrai rire. Si vous avez du mal avec cette approche, tentez de regarder des films ou vidéos drôles, de lire des blagues etc, tout ce qui pourrait vous faire rire est bon. Comme le sport, le rire provoque la sécrétion d'endorphine et amène un état de relaxation psychique.


Avec tous ces conseils, j'espère que la dépression saisonnière ou le blues hivernal ne vous touchera pas cette année.






43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les clés de la confiance en soi

Vous manquez de confiance en vous, voici quelques clés pour développer votre confiance. Sortez de votre zone de confort N'attendez pas d'être sûr de vous pour agir. C'est en agissant qu'on acquiert de

Comments


bottom of page