top of page
Rechercher
  • ondinehivert

En quoi consiste un test de QI

Les tests de QI entendent mesurer le quotient intellectuel de manière standardisés. Ils sont effectués par des psychologues lors d'examens psychologiques.





L'examen consiste en général en un premier rendez vous durant lequel le psychologue reprend la raison pour laquelle la personne souhaite passer un test de QI, et des éléments d'histoire de la personne, histoire personnelle et scolaire ou professionnelle.


Le deuxième rendez vous (qui peut être découpé en 2 rdv selon les cas) consiste en la passation du test psychométrique à proprement parler.

Il existe des tests validés, largement utilisés, qui sont les échelles de Weschler, et qui sont régulièrement mis à jour afin d'affiner les mesures. Selon son âge, on va passer le WIPPSI (enfant d'âge préscolaire, le WISC (de 6 à 16 ans) ou la WAIS (à partir de 16 ans).


Ce test psychométrique est composé de différents subtests, qui vont mesurer tantôt la mémoire, tantôt le vocabulaire, tantôt la logique etc. Certains subtests sont obligatoires quand d'autres sont optionnels. C'est le psychologue qui va déterminer s'il fait passer certains subtests optionnels, en fonction des informations récoltées au premier rdv et des premiers résultats au test.


Les subtests commencent toujours par les items les plus faciles et augmentent en difficulté. Les tests sont donc conçus pour voir la limite de la personne, jusqu'où elle peut aller. Il est donc tout à fait normal d'échouer à un certain moment dans le test.


Les résultats sont ensuite comparés avec une population du même âge que le patient.


C'est ainsi que l'on va pouvoir déterminer si les résultats sont plutôt dans la moyenne par rapport à une population du même âge, plutôt en dessous ou plutôt au dessus.


Le score de QI ne peut être déterminé que si les résultats aux différents subtests sont à peu près homogènes. Par exemple, si une personne obtient des résultats très élevés aux subtests mesurant la mémoire, mais des résultats dans la moyenne aux subtests mesurant la logique, le QI total ne pourra être déterminé, ou en tout cas, il ne sera pas utile.

Il sera alors bien plus utile d'expliquer au patient qu'il a des points forts dans tels ou tels domaine.


Si à contrario, les résultats aux subtests sont homogènes, on peut alors calculer un score de QI total.


Celui ci est compris dans la moyenne s'il se situe en 85 et 115.

Entre 70 et 85, on sera dans dans une intelligence faible

Sous 70, c'est le retard mental

Entre 115 et 130, on sera dans une intelligence supérieure

Et enfin, au dessus de 130, on parle de haut potentiel intellectuel





Un dernier rendez vous est consacré à la restitution des résultats, et aux réponses aux questions éventuelles du patient.

Ces résultats peuvent être le début d'une réflexion autre pour le patient.

91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les clés de la confiance en soi

Vous manquez de confiance en vous, voici quelques clés pour développer votre confiance. Sortez de votre zone de confort N'attendez pas d'être sûr de vous pour agir. C'est en agissant qu'on acquiert de

Comments


bottom of page